Hommage national aux combattants de la guerre d’Algérie

Il y a 60 ans, la guerre d’Algérie s’achevait. Mais, ni dans les faits ni dans les cœurs, ce ne fut la fin de cette histoire dont nous sommes tous encore les héritiers. Deux nations en sortaient ébranlées, bouleversées, endeuillées.

Les combattants, engagés, appelés ou supplétifs, ont vécu ce conflit en première ligne, dans leur chair et leur conscience. Le 18 octobre 1999, la loi a enfin reconnu les « opérations » et « évènements » qui se déroulèrent en Algérie de 1954 à 1962 pour ce qu’ils étaient en réalité : une guerre.

En commémoration de cette date, une cérémonie militaire s’est déroulée au Mémorial Béarn et Soule, au cours de laquelle, Théophile de Lassus, sous-préfet et Directeur de cabinet du Préfet des Pyrénées-Atlantiques a lu le discours de Patricia Miralles, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des armées, chargée des anciens combattants et de la mémoire.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×